Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur email

Microbiote et perte de poids :
les deux sont liés

microbiote et perte de poids : les deux sont liés
mincir en prenant soin de son microbiote
mincir en douceur en 3 étapes

Aujourd’hui, nous savons que prendre du poids n’est pas uniquement lié au fait de trop manger. Si quelqu’un essaye encore de te faire croire ça, fuis.

En réalité, c’est bien plus complexe que cela. Une multitude de facteurs peuvent entrer en jeu, notamment des facteurs émotionnels et/ou organiques ainsi que le fonctionnement, bon ou mauvais, de nos différents systèmes de régulation interne.

C’est notamment le cas du microbiote intestinal

Nous allons voir ce que c’est et son rôle sur la perte de poids, mais aussi comment le rééquilibrer grâce à un changement doux en 3 étapes.

Qu’est-ce qui empêche de perdre du poids ?

Quand nos systèmes internes sont déréglés, cela entraine un déséquilibre global, comme c’est le cas : 

  • du pancréas

Pour faire simple, il produit l’insuline permettant la régulation du glucose sanguin. S’il ne fonctionne pas correctement, le corps ne pourra pas réguler le sucre correctement, ce qui entraîne une difficulté à perdre du poids.

  • de certaines hormones et neuromédiateurs 

Si nous ressentons du stress de manière prolongée, le corps va produire trop de cortisol qui entrainera une production accrue d’insuline rendant la perte de poids plus difficile.

  • du sommeil 

Un manque de sommeil, ou un sommeil de mauvaise qualité, aura des répercussions sur les hormones contrôlant la faim, influençant négativement la régulation du poids. Cela aura également des conséquences sur nos envies alimentaires puis sur le microbiote.

On arrive donc à ce fameux microbiote intestinal.

Qu’est-ce que le microbiote et quel est son impact sur la perte de poids ?

Tout d’abord, c’est quoi le microbiote intestinal ? C’est l’ensemble des micro-organismes (comme les bactéries, les virus, les champignons, etc.) qui colonisent notre intestin.

Tu le connais peut-être aussi sous le nom de flore intestinale.

Son rôle est très important pour la santé. Il favorise une bonne digestion, renforce le système immunitaire de l’intestin, protège la muqueuse intestinale, etc. Mais s’il est déréglé ou déséquilibré, en plus des problèmes de santé que cela engendre, cela rendra la régulation du poids plus difficile.

Pourquoi ? Parce que quand le microbiote est malade, (dû entre autres à une alimentation trop riche en sucres, en graisses transformées, en protéines animales, ou trop pauvre en fibres, … ) il augmente la perméabilité de la paroi intestinale qui va laisser passer certaines molécules dans la circulation sanguine.

Cela va créer un état inflammatoire qui favorise le stockage des graisses mais aussi la résistance à l’insuline et la résistance à la leptine, hormone coupe-faim.

Une des pistes pour arriver à retrouver une possibilité de perdre du poids, et éviter d’en prendre, serait donc de travailler sur le microbiote intestinal. Cela implique de changer de cap et de se diriger vers une alimentation plus saine.

Tu pourras trouver plein de recettes sur mon blog.

Alors comment faire pour avoir un bon microbiote intestinal ? Comment le rééquilibrer pour favoriser la perte de poids ?

bien manger pour prendre soin de son microbiote

Prendre soin de ses intestins pour perdre du poids : comment avoir un bon microbiote en 3 étapes ?

Comme je le dis dans mon bouquin, je pense que pour changer son alimentation sur le long terme, il faut y aller en douceur sinon ça ne marche pas. D’une part, des processus importants de détoxination se mettent en place avec des conséquences parfois fort rudes (s’ils sont mal gérés) mais de plus ton inconscient va vite te conseiller de revenir à la situation d’avant, tellement plus confortable. Et je te passe tout le laïus sur la baisse de métabolisme si tu diminues trop ta ration calorique…

Je te propose donc un changement tout doux pour rééquilibrer ton microbiote en 3 temps. L’idée, c’est vraiment de commencer tranquillement, de prendre tes marques, puis de passer à l’étape suivante une fois que la première est assimilée.

1ère étape pour rééquilibrer son microbiote

Durant cette première étape, voilà les changements que tu peux commencer à instaurer, petit à petit :

  • ajouter des légumes verts et manger 1 à 2 fruits maximum par jour ;
  • consommer plus d’oméga 3 (je conseille une supplémentation en oméga 3 avec le repas du soir, mais attention, des compléments de qualité – vérifie auprès de ton nutrithérapeute) ;
  • augmenter sa consommation d’eau, de tisanes, voire de jus de légumes maison (éviter les boissons industrielles) ;
  • limiter le plus possible les aliments ultra-transformés ;
  • réduire sa consommation d’alcool (3 fois par semaine maximum dans l’idéal) ;
  • bouger 3 fois par semaine, entre 30 et 45 min ;
  • essayer de dormir entre 7h30 et 8h30 par jour, au moins ;
  • se programmer 3 minutes de respiration, une fois dans la journée.

 

On est d’accord, ce ne sont pas des règles immuables à respecter coûte que coûte. Vois plutôt cela comme un petit guide de conseils qui vise à améliorer la teneur de ton microbiote intestinal. Le plus important, c’est que ces petits changements te fassent du bien. Base-toi sur ton envie d’être en bonne santé plutôt que d’essayer de performer et de te coincer dans des routines impossibles à suivre.

2ème étape pour améliorer la qualité de sa flore intestinale

Une fois que la première étape devient plus confortable et naturelle pour toi, tu peux passer à la deuxième qui t’invite à :

  • limiter les glucides, les féculents et les céréales quand le corps n’en a pas besoin → on va manger un peu de céréales ou de féculents, idéalement sans gluten et complets, le soir pour favoriser la synthèse de la sérotonine, mais on essaye d’éviter d’en manger quand on n’a pas d’activité et qu’on est déjà en surpoids ;
  • alterner les protéines animales et végétales au moins à 50/50, voire 70% de protéines végétales et 30% de protéines animales ;
  • limiter les laitages, surtout à base de lait pasteurisé, mieux vaut privilégier le lait cru qui préserve les bons nutriments ;
  • consommer du bouillon de volaille plusieurs fois par semaine (mon astuce est de le cuisiner une fois, puis de le congeler pour plus tard) ;
  • supprimer les édulcorants ;
  • prendre du temps pour manger en conscience.

3ème étape pour des intestins en bonne santé

Enfin, quand tu as réussi à implémenter ces 2 étapes, tu peux passer à la 3ème pour rééquilibrer ton microbiote intestinal. Cela passe par :

  • acheter local et bio dès que c’est possible ;
  • limiter les sucres raffinés (les remplacer par des fruits séchés si besoin) ;
  • augmenter les oléagineux (noix, noisettes, amandes), tu peux les faire tremper, voire les faire germer si tu le souhaites ;
  • miser sur des energy balls et des préparations maison avec des super-aliments ;
  • utiliser des épices (curcuma, gingembre, ail, thym) qui apportent tous leurs bienfaits ;
  • ajouter des légumes lacto fermentés à ton alimentation ;
  • pratiquer la méditation pour vraiment te relaxer et diminuer le stress ;
  • voir un.e spécialiste en nutrition, nutrithérapie ou médecine fonctionnelle, pour voir s’il y a d’éventuels déséquilibres et complémenter si besoin.
microbiote et perte de poids Pinterest

Mincir en prenant soin de son microbiote : c’est possible ?

On vient de le voir, le microbiote c’est l’ensemble des micro-organismes qui vivent dans notre intestin. Quand on mange des aliments, les molécules qu’ils contiennent vont servir de nourriture et d’énergie aux bactéries présentes dans la flore intestinale. Elles vont notamment nous aider à renforcer notre immunité et la fonction barrière de l’intestin.

C’est ce qui permet de garder un microbiote en bonne santé.

Plusieurs études ont montré que le microbiote des personnes en bonne santé est différent de celui des personnes diabétique ou de celui des personnes en surpoids. En revanche, ce que l’on ignore encore, c’est l’origine de cette différence. Est-ce que c’est le microbiote qui entraîne la maladie ? Ou bien est-ce la maladie qui entraîne la transformation du microbiote ? Nous n’avons pas encore de réponse.

Ce que nous savons en revanche, c’est que pour prendre soin de son microbiote, un changement alimentaire est inévitable. Alors vas-y en douceur. Le but n’est pas de te décourager, mais bien d’aller progressivement vers plus de confort et une meilleure santé globale. Cela t’aidera dans ton désir de perdre du poids.

Tu peux t’aider de mon livre Mon assiette et moi pour cela. Je parle d’alimentation plus en profondeur. Je donne également plein d’idées de recettes saines pour apaiser ta relation à la nourriture. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Get Product Sample & Free Consultation With Our Experts

Maecenas imperdiet ac lacus ac convallis. In urna lorem, pellentesque id sagittis lacinia, vestibulum metus, vitae hendrerit.