Bouillon de volaille de Taty

État des lieux​

Que ce soit pour aider un lendemain de veille ou pour se faire du bien, pour aider ses intestins ou ses articulations, le bouillon est the soup to eat.

La recette varie selon les familles, les cultures, les âges et surtout celui du capitaine.

Certains critères sont cependant indispensables et notamment le fait de commencer avec de l’eau froide, d’utiliser un acide lors de la cuisson et d’utiliser des os d’animaux (viande, poulet, poisson).

Qu'y a-t-il de bon là-dedans ?​

Élaine Gottschall, Taty Lauwers, Raymond Peat, Natasha Campbell sont assez d’accord: le bouillon est souverain dans le traitement des inflammations. La gélatine, issue des os, cartilages et ligaments est remplie de nutriments qui aident à mieux digérer et d’acides aminés différents de ceux contenus dans le muscle animal. Parmi ceux-ci la glycine, reconnue comme neurotransmetteur « inhibiteur » qui favorise le sommeil, une rémission plus rapide lors d’accident cardiaque, facilite l’apprentissage et la mémorisation et soulage l’inflammation. Elle peut également prévenir ou soulager les dégâts liés au stress oxydant, au diabète, à la surcharge calcique etc. Riche en glucosamines et chondroétines, le bouillon apaise également les douleurs liées à l’arthrose.

bouillon2 copie

Ingrédients (6l environ)

8 pilons ou 2 cuisses ou 8 ailes de poulet
2 carottes
2 branches de céleri
1 poireau
1 oignon épluché

Feuilles de laurier
Branche de thym
Tiges de persil
1/2 citron
Garniture: 1 carotte, 2 branches de céleri, persil

Recette​

  1. Laver les légumes et les couper en gros tronçons. Les déposer dans de l’eau froide avec les parties de poulet, les herbes et les épices. Presser le jus d’un demi citron. Faire chauffer jusqu’au premier bouillon puis diminuer le feu et garder un petit frémissement pendant 3 à 6 heures. Plus la cuisson est longue et basse, plus le bouillon sera concentré en nutriments. Personnellement, je rajoute toujours d’autres épices en plus (graines de fenouil, de carvi, racines de curcuma etc.).
  2. Le laisser refroidir, dépiauter la viande et jeter les légumes (vidés de leurs nutriments et de leur saveur), les os et les déchets de poulet.
  3. Laver et préparer la garniture en coupant carotte et céleri en très petits morceaux, les laisser chauffer 3-4 minutes dans le bouillon. Ajouter le persil ciselé et servir.

10 réponses

    1. Bonjour Evelyne, merci pour votre retour 🙂 Oui, le bouillon de volaille est une recette que j’utilise très souvent. Et la version de Taty nous permet d’en obtenir le meilleur!

    1. Bonjour Lieve, oui bien sûr, la viande peut être consommée. Elle est souvent très savoureuse quand elle est cuite longtemps, à l’inverse des blancs qui pourraient être plus secs.

    1. Bonjour Ingrid, en fait, il y a peu d’intérêt à mettre le poulet entier car les blancs seront trop secs pour être dégustés 🙂
      Donc moi, je prends un poulet entier, je retire les blancs que je cuis basse ° au four et le reste, je mets dans une casserole avec 6l d’eau et je fais cuire à petit feu…
      🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *