Apaise ta relation à l’alimentation !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur email

Pourquoi arrêter le sucre ? Les effets sur le corps

pourquoi arrêter le sucre ?
réduire sa consommation de sucre
comment arrêter le sucre ?

Pourquoi arrêter le sucre ? Pourquoi me lancer dans ce défi (parfois si difficile) alors que le sucre me procure beaucoup de plaisir ? Les bienfaits d’une alimentation moins sucrée peuvent-ils vraiment compenser le réconfort qu’il m’apporte ? Et puis d’abord, quels sucres arrêter ?

Toi aussi tu te poses ces questions ?

Pour moi, diminuer ma consommation de sucre a été difficile, long, plein d’embûches et d’écarts de route. Mais qu’est-ce que ça en vaut la peine. Vraiment. Le sucre est présent partout maintenant, beaucoup trop présent. Nous en consommons souvent bien plus que nous le croyons.

Et ce n’est pas sans conséquences pour notre organisme et notre santé.

Pourquoi sommes-nous accros au sucre ?

Le sucre raffiné s’est peu à peu retrouvé partout dans notre alimentation. Dans les plats sucrés comme salés, d’ailleurs. Et ce, depuis des dizaines d’années.

Nous sommes progressivement devenues accros au sucre. Déjà parce que l’industrie agroalimentaire en ajoute dans la plupart des produits transformés. Mais aussi au travers de notre éducation.

Eh oui, la consommation de sucre active les circuits de la récompense dans notre cerveau. Et nos parents l’avaient bien compris. Qui n’a jamais entendu cette fameuse phrase : « tu auras droit à un dessert si tu finis ton assiette ».

De même, nous étions récompensées par quelques bonbons si nous avions été sages ; ou par un morceau de chocolat, après avoir soigné un bobo.

Ce circuit de la récompense s’est ancré en nous et a engendré un conditionnement profond. Nous répétons aujourd’hui volontiers ce schéma, à l’âge adulte. Il nous aide (facilement) à calmer nos tensions et apaiser nos fins de journées compliquées. Je résume beaucoup, mais l’idée est là.

Pourtant, nous savons que le sucre n’est pas bon pour nous en si grande quantité. D’ailleurs, sais-tu combien de sucre tu consommes en moyenne chaque jour ?

arrêter le sucre

Combien de sucre consommons-nous en moyenne ?

Si tu manges un cookie, tu sais que tu consommes du sucre. Là-dessus, pas trop de doutes.

Mais si tu manges du pain, sais-tu que tu en consommes aussi ? Et en quelle quantité ?

Pour te donner une idée, voici quelques aliments et leur quantité de sucre équivalente en morceaux. Je trouve cela très parlant.

  • 1 baguette de 200g : 22 sucres
  • 1 bol de 50g de Fruit’n’fibres : 11 sucres
  • 3 tranches de pain blanc : 13 sucres
  • 3 tranches de pain complet : 7 à 10 sucres
  • 100 g de pâtes (pesées crues) : 9,5 sucres
  • ½ assiette de frites : 17,5 sucres
  • 1 pizza surgelée : 22 sucres
  • 1 cannette de Coca : 7 sucres
  • 1 verre d’orange pressée : 6 sucres
  • 1 banane pas trop mûre : 4,5 sucres


Bien sûr, je ne te dis pas cela pour t’affoler. Mais je crois que c’est important de savoir ce que nous mangeons. Or, pour être en bonne santé, il faudrait ne jamais dépasser l’équivalent de 20 sucres par jour.

On laisse évidemment la culpabilité au placard. Elle n’a rien à faire ici. En revanche, cela peut t’aider à prendre conscience de ce que tu donnes à ton corps. Et éventuellement à ajuster si besoin. Parce qu’évidemment, il ne s’agit pas de supprimer tous les sucres !

« Ah bon ? »

À quoi sert le sucre ?

Le sucre est évidemment bienvenu dans une alimentation saine. Et j’irai même plus loin : le sucre est la 1re source d’énergie du cœur et du cerveau, il est donc vital !

Alors je te le dis tout de suite, n’essaye pas de l’éradiquer entièrement de ton alimentation. Ou en tout cas, pas sur le long terme !

Mais, tu me vois venir : il y a sucre et sucre.

Le sucre tout blanc, raffiné, acheté en paquet au supermarché, ce n’est pas de lui que notre corps a besoin. Mais plutôt du glucose.

Le glucose peut se trouver dans les produits sucrés, mais aussi dans :

  • les légumes ;
  • les fruits ;
  • le miel ;
  • les féculents ;
  • les produits laitiers ;
  • etc.


L’idéal est bien sûr de chercher le glucose dans les produits naturels et bruts. Ensuite, la quantité à consommer dépend de nos habitudes de vie.

Par exemple, si tu es comme moi – que tu as un métier sédentaire et que tu as une activité physique modérée (2 à 3 fois 20 minutes de sport par semaine, par exemple) – un quart d’assiette de féculent est largement suffisant.

En revanche, si tu sais que tu vas avoir une journée bien sportive (déménagement, rando, visite à pied toute la journée…) tu peux augmenter ta portion de féculents la veille au soir. Les glucides présents dedans seront alors stockés et serviront à recharger les muscles en glycogène.

Eh oui, tu peux manger des féculents le soir ! Ils ne sont pas toujours les grands méchants responsables de la prise de poids 😈. Tout dépend, comme toujours, de la manière dont nous les consommons, selon nos besoins.

Bon, mais revenons à nos moutons. Pourquoi arrêter le sucre alors ? Lorsqu’il est consommé en trop grande quantité, quels sont ses effets (néfastes) sur le corps ?

différentes sortes de sucre

Quels sont les effets du sucre sur le corps ?

Là, tu ne vas pas aimer ce que je vais te dire, mais le « pire » moment de la journée pour consommer du sucre est le matin. Je sais, le petit déjeuner sucré est difficile à remplacer.

Pourtant, donner du sucre à son corps dès le réveil aura des répercussions tout au long de la journée :

  • fatigue ;
  • fringales entre les repas dues aux pics glycémie et d’insuline ;
  • baisse de concentration et de mémorisation ;
  • prise de poids ;
  • risque plus élevé de développer un diabète de type 2.


Et de manière plus large, le sucre (consommé en trop grande quantité, toujours) peut engendrer beaucoup d’autres désagréments, voire soucis de santé, tels que :

  • caries ;
  • fringales et appétit démesuré ;
  • diabète ;
  • surpoids voire obésité ;
  • NASH syndrome, c’est-à-dire la maladie du foie gras (oui, comme les oies !) car le sucre se transforme en triglycérides stockés dans cet organe ;
  • glycations = « caramélisation » des cellules, ce qui provoque un vieillissement accéléré ;
  • problèmes de peau, dont l’acné ;
  • carences, car il cause une malabsorption et/ou sur-utilisation de certains nutriments ;
  • hyperactivité, troubles de l’attention ;
  • fatigue, anxiété ;
  • baisse de concentration ;
  • troubles de l’humeur ;
  • dépression ;
  • candidoses ;
  • infertilité, ovaires polykystiques ;
  • reflux gastro-oesophagien ;
  • troubles digestifs ;
  • baisse d’immunité ;
  • cancers (le sucre est la nourriture favorite des cellules cancéreuses) ;


Oui, ça fait beaucoup. C’est d’autant plus de raisons pour réduire sa consommation de sucre.

Pourquoi arrêter le sucre ?

Arrêter le sucre amène alors vers un apaisement de tout le corps. Peu à peu, tu retrouves de l’énergie, un meilleur sommeil, une meilleure concentration, une belle peau, un ventre moins gonflé / ballonné, etc.

Bref, tu te sens mieux.

Les effets d’une alimentation moins sucrée sont vite visibles et ressentis. Ils sont concrets. Et on ne va pas se mentir, c’est particulièrement agréable de voir, de sentir, de constater des résultats « rapides ». C’est ce qui nous encourage à continuer sur notre belle lancée.

Arrêter le sucre invite aussi, la plupart du temps, à remettre en question son alimentation toute entière. Cela pousse à s’intéresser de plus près au contenu de son assiette et à la nutrition de manière générale. Cela déclenche une réflexion plus globale et, souvent, une envie de manger mieux, petit à petit.

Mais avant d’en arriver là, il faut réussir à passer le cap et se lancer dans un tel changement. Comment faire ?

Comment arrêter le sucre ?

J’ai rédigé un article complet sur comment arrêter le sucre (même quand on adore ça). Je t’encourage à le lire.

Mais mon premier conseil : vas-y par étapes. Sois claire et honnête avec toi-même sur le pourquoi de ta démarche. Ton but/ton pourquoi/ton objectif (appelle-le comme tu veux) t’aidera à garder ta motivation.

Ensuite, en effet, tu peux commencer par arrêter tous les sucres, fruits compris. Cela t’aidera à nettoyer ton organisme, à le « détoxifier ». Puis, tu pourras les réintégrer petit à petit, puisque nous avons vu que sa consommation est nécessaire à l’organisme.

Quoi qu’il en soit, si tu décides de réduire le sucre, arme-toi de patience et de bienveillance. Si tu « craques » (je n’aime pas ce mot), ce n’est pas grave. Autorise-toi à manger des douceurs sucrées quand tu en as vraiment envie, mais en conscience pour les apprécier réellement. Pas de culpabilité ni d’auto-flagellation.

Si tu veux aller plus loin, va voir mon livre « Mon assiette et moi ». Je te partage plein de recettes gourmandes et saines. Mais je te parle aussi de chrononutrition, d’alimentation émotionnelle, de notre lien à la nourriture, etc. Cela devrait te plaire !

pourquoi arrêter le sucre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site internet utilise des cookies pour un moment fabuleux :-)

Get Product Sample & Free Consultation With Our Experts

Maecenas imperdiet ac lacus ac convallis. In urna lorem, pellentesque id sagittis lacinia, vestibulum metus, vitae hendrerit.