Apaise ta relation à l’alimentation !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur email

Manger en pleine conscience : comment et pourquoi ?

pleine conscience
manger en pleine conscience
alimentation consciente

Manger en pleine conscience, ça change tout.

Tu as peut-être déjà vu ou entendu cette phrase quelque part. Seulement, tu ne sais pas exactement ce qu’elle veut dire ? Tu ne comprends pas bien le principe ni même l’intérêt de l’alimentation en pleine conscience ?

Je te rassure, c’est bien normal.

L’alimentation consciente est un outil formidable dont on parle très peu. Au départ inné, l’acte de manger consciemment est vite oublié. Nous apprenons à ignorer nos sensations durant les repas en mangeant toujours plus, plus vite, devant un écran, etc.

Si tu le veux bien, nous allons revenir rapidement sur la définition de la pleine conscience. Puis, comment elle se traduit dans l’alimentation consciente. Enfin, je te partagerai un petit exercice pratique pour débuter en douceur.

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

La pleine conscience est un outil, une pratique, qui consiste à porter son attention sur le moment présent. Toutes sortes de jugements, de critiques ou de pensées négatives sont entièrement laissés de côté.

Il ne s’agit pas d’être dans l’analyse ou l’interprétation. Mais uniquement ici et maintenant, dans le moment présent. On écoute ses sensations physiques et son corps. Nos sens sont en éveil. On essaye de sortir de son mental. (Plus facile à dire qu’à faire… mais tu verras, ça vient avec de la pratique.)

D’abord introduite par Jon Kabat-Zinn dans le monde médical pour soulager le stress et la douleur, la pleine conscience est maintenant enseignée dans bien d’autres pratiques, dont l’alimentation consciente.

Alors concrètement, ça veut dire quoi ?

Qu’est-ce que ça veut dire manger en pleine conscience ?

Transposée dans l’alimentation, la pleine conscience est une manière de manger incomparable qui nous aide à renouer avec nos sensations.

Manger en conscience c’est décider de se mettre à l’écoute de son corps, de ses sensations et de ses manifestations physiques. C’est aussi réussir à avoir confiance en ses mécanismes de régulation internes.

En clair, manger en pleine conscience c’est essayer de se concentrer sur toutes les sensations du corps à chaque bouchée :

  • les odeurs qui se dégagent ;
  • les textures dans la bouche ;
  • le parcours de la nourriture dans le corps ;
  • les réactions dans l’estomac ;
  • les réactions émotionnelles ;
  • la sensation de satiété ;
  • etc.

méditation et alimentation consciente

Quels sont les bienfaits ?

Cet exercice peut apporter d’énormes bienfaits, notamment si tu souffres d’alimentation compulsive. Il peut transformer petit à petit le moment du repas en un acte ludique, agréable, plein de saveurs et de découvertes. La culpabilité n’y a plus sa place.

La principale difficulté dans l’alimentation compulsive ne vient pas tant du choix des aliments (souvent sucrés et/ou gras), mais plutôt de la relation à l’assiette et à l’action de manger. La souffrance est souvent liée aux émotions, aux croyances et aux conditionnements qui poussent à manger de manière inadéquate.

Décider de se poser pour manger et observer les réactions du corps amène alors à se questionner, à s’écouter, à changer (doucement, mais sûrement) son regard sur son assiette et à reconnecter avec le plaisir de manger.

Pour y arriver, je te propose un exercice très simple.

Un exercice simple pour se lancer dans l’alimentation consciente

Évidemment, manger en pleine conscience ne se maîtrise pas en un jour. Cela demande de la patience, de la bienveillance et de la persévérance. Il peut y avoir des ratés. Ne te blâme pas. Accepte-le simplement et recommence quand tu te sens prête.

Pour cela, je te propose l’exercice des 5 bouchées :

  • lors de ton prochain repas, assieds-toi à table avec un carnet et un crayon ;
  • face à ton assiette, prends la décision de porter toute ton attention sur tes 5 premières bouchées ;
  • écoute et observe tes sensations lorsque tu mâches lentement et que tu ne fais rien d’autre que de profiter de ce moment ;
  • n’hésite pas à noter dans ton carnet toutes tes découvertes suite à cette expérience, tes sensations dans la bouche, dans le ventre, au niveau de tes émotions, de ta faim, de ton envie de manger, etc.


Ne te mets aucune pression surtout. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière de réaliser cet exercice. Essaye simplement de le voir comme un jeu et de prendre un maximum de plaisir.

Manger en pleine conscience deviendra de plus en plus simple et naturel, au fil du temps.

Manger en conscience : les différentes sortes de faim

L’alimentation consciente peut être un outil formidable pour faire la paix avec son assiette. Elle peut également amener de nouvelles questions et réflexions. Notamment identifier et reconnaître les différentes sortes de faim.

Hein ?

Eh oui, il existe 9 types de faim. Tu le savais, toi ?

Il y a la faim :

  1. des yeux ;
  2. des oreilles ;
  3. de la bouche ;
  4. du nez ;
  5. du toucher ;
  6. de l’estomac ;
  7. des cellules ;
  8. de l’esprit ;
  9. et du cœur.


Et elles ne se comblent pas toutes par la nourriture. Mais cela pourrait faire l’objet d’un article dédié. Qu’en dis-tu ?

En attendant, j’y consacre un chapitre entier dans mon livre « Mon assiette et moi », si tu as envie de lire sur le sujet. C’est passionnant ! J’y parle également d’alimentation émotionnelle, de perte de poids, de recettes saines, etc.

2 réponses

  1. Bonsoir je viens de lire votre article sur manger en pleine conscience je ferai cet exercice à partir de lundi matin je vous dirai ce que j ai ressenti et he noterai sur un carnet merci d avance bon week-end

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site internet utilise des cookies pour un moment fabuleux :-)

Get Product Sample & Free Consultation With Our Experts

Maecenas imperdiet ac lacus ac convallis. In urna lorem, pellentesque id sagittis lacinia, vestibulum metus, vitae hendrerit.